cycle féminin

Le cycle féminin est souvent perturbé par divers troubles fonctionnels : irrégularité du cycle, absence ou abondance des règles, ménopause… Toutefois, il existe des solutions naturelles et efficaces pour remédier à ces désagréments et retrouver un cycle régulier et équilibré.

Découvrons ensemble les huiles essentielles qui répondent parfaitement à la féminité et ses perturbations.

 

Il existe trois types d’huiles essentielles qui sont bénéfiques et qui aident à réguler les troubles du cycle menstruel:

1- Les huiles œstrogéniques:


Les œstrogènes sont des hormones naturelles, sécrétées pendant la période de l’ovulation, assurant ainsi le bon fonctionnement des organes génitaux et des seins chez la femme. Parmi les huiles essentielles qui aident à réguler le système hormonal, on retrouve :

- La sauge sclarée qui est considérée comme une grande huile essentielle œstrogénique. Équilibrante, elle est connue pour ses effets régulateurs des troubles du cycle féminin,  problèmes de ménopause (transpiration excessive, sécheresse vaginale, bouffées de chaleur…), les troubles gynécologiques ainsi que le cycle menstruel irrégulier.

- Les huiles essentielles d’anis et de fenouil sont quant à elles œstrogéniques et galactogènes. Elles sont connues pour réguler les règles, soulager les douleurs menstruelles du cycle féminin, les soucis liés à la ménopause mais également augmenter la production de lait pendant l’allaitement et calmer les coliques des nourrissons, contrairement à la sauge officinale qui est œstrogénique mais antilaiteuse.

- Parmi les œstrogénique, on retrouve également le céleri, le ravensare anisé et le houblon qui agissent par action anti-androgène.

- Le Cyprès est préconisé pour réguler les problèmes de ménopause, notamment pour les bouffées de chaleur avec transpiration et il est également sans risque durant la grossesse.

- Le Sclaréol (0.1 à 0.4%) serait réputé avoir une action in vitro contre les cancers du sein et de l’utérus (en interagissant avec les récepteurs à œstrogènes).

- Enfin, les huiles essentielles  à citral (verveine et citronnelle) ont un effet négatif sur la reproduction mais à dose trop élevées.

2- Les huiles progestéroniques:


La progestérone est une hormone féminine qui sert à préparer l’utérus pour une grossesse pendant le cycle féminin. Parmi les huiles essentielles progestéroniques on retrouve :

- L’achillée millefeuille à chamazulène, une plante aux multiples utilisations en médecine. Son huile essentielle est connue traditionnellement pour stopper les pertes de sang en dehors du cycle féminin.

- La coriandre semence,  une plante à effet progestatif qui facilite la gestation de l’embryogenèse.

- Gattilier et Cumin agissent quant à eux comme antagonistes des œstrogènes.

3- Les huiles ocytocines:


Les ocytocines sont des hormones qui ont pour rôle de favoriser les contractions utérines pendant l'accouchement. Elles permettent également la formation du lait maternel. Parmi les huiles essentielles ocytocines on peut citer:

- Le clou de girofle qui stimule la production d’ocytocine pour faciliter l’accouchement.

- Gattilier et cajeput sont reconnus pour leurs bienfaits sur l’ensemble du cycle féminins : règles, ménopause, accouchement..

 

Retrouvez toutes nos huiles essentielles pures et naturelles pour réguler le cycle féminin... et les autres !